La fin d’un conte de fée?

La nouvelle réjoui plus d’un et amuse certains. Davido et Chioma se sont séparés. La vraie version c’est ici.

Souvenez-vous, Davido aurait demandé la main de Chioma le 12 septembre 2019. Un mois plus tard, le 20 octobre 2019, Chioma donnait naissance à un enfant. Davido devenait ainsi Papa pour la troisième fois et Ifeanyi, son premier fils. Juste avant ces événements qui marqueront à jamais leur vie, les amoureux vivaient le parfait amour et semblaient être le couple du siècle. Une nouvelle qu’aurait propagée plusieurs médias vient démentir cette belle histoire d’amour. D’après ces rumeurs, Davido et Chioma ne se suivent plus sur Instagram, car le chanteur aurait appris que Peruzzi son ancien producteur n’est pas le cousin de Chioma, mais son petit ami. Le chanteur douterait alors à présent de la paternité de son dernier enfant. Il aurait même fait un tweet à cet effet. Cette nouvelle telle un éclair a enflammée la toile. Les femmes sont traitées d’infidèles par certains et d’autres racontent que les stars également peuvent être cocues. Pendant ce temps les deux intéressés jouaient la sourde oreille en animant leurs stories sur Instagram. Tout semble aller le mieux pour eux, même s’ils ne se sont pas affichés ensemble sur les réseaux sociaux depuis décembre.

Ce matin Davido a brisé la glace à travers une « Story », tout ce qui se racontait n’était que du mensonge et des absurdités, il en ri. Selon lui, les propos ne seront pas les siens, le tweet sur lequel il doutait de la paternité de son garçon aurait même été photoshopé.

Davido et Chioma se suivent toujours sur Instagram et continuent de vivre une très belle romance. Ils sont jeunes et s’aiment si fort que personne ne pourra les séparer.

Comme j’aime le dire ne croyez pas aux rumeurs, « la rumeur court plus vite, mais la vérité tient debout plus longtemps ».

N’oubliez pas, « Assurance2020 » le mariage de l’année.

Au passage, félicitations à Matt Pokora et à Christina Milian qui sont parents depuis hier d’un garçon qu’ils ont nommé Isaiah.

C’est la journée internationale du câlin, alors gros câlin à tous 🤗.

 

Ancien article: La séparation de Chioma et Davido?

https://youmaaiche.wordpress.com/2018/10/13/la-separation/

Chronique de Rabiatou: Chapitre 87

*[POINT DE VUE VIANNEY]*

J’aurais aimé que Rabi m’accepte après ce qui s’est passé dans cette belle chambre. Je ne regrette rien, au contraire je suis hyper content. Elle ne va pas tarder à devenir ma petite amie, si elle se souvient de tout, elle verra comment je l’ai traitée comme une reine. Elle est si spéciale cette fille, je ne cesserai de le dire. Bien que sa réaction ne m’ait pas plus, je l’ai comprise. Pour une fille qui se respecte elle n’a pas tort d’avoir honte. Tel un bon garçon j’aurais dû m’apercevoir qu’elle avait trop bu et la déposer chez elle. Mais ce qui devait arriver arriva.

J’ai déjeuné avec mes parents et j’ai rejoint mes potes dans la boîte de nuit de Mike. Pendant que les autres font la fête à l’intérieur, mes potes et moi prenons du thé sur la terrasse

Alban: Ta boîte marche vraiment
Moi: Oui, c’est bondé de monde
Kenneth: Ton disc joker est trop fort, il met de la bonne musique
Edwin: Il y’a également de très belles filles à l’intérieur
Michael: Vous en voulez?
Edwin: Moi si, tu sais bien que je suis célibataire
Michael: Ok, je vais choisir la plus belle fille pour toi mon pote
Edwin: Choisis également une pour mon frère Vianney, il est aussi célibataire
Moi: Non merci
Michael: Ok, je reviens
Kenneth: J’espère qu’il n’emmènera pas de prostituée ici
Edwin: Moi ça m’est égal, à condition qu’elle soit belle
Kenneth: Elle ne s’asseyera pas sur la même table que moi
Moi: (rires)
Alban: Ou une fille dont le mec viendra te serrer les colles (rires).

Nous éclatons tous de rire

Edwin: Vous êtes fous! La soirée s’est bien terminée avec Rabi?
Moi: Oui, je l’ai déposée après la soirée
Alban: Cool
Kenneth: Je suis content que tu ne l’aies pas emmené chez toi
Moi: Non t’inquiète
Kenneth: Il faudrait bien faire les choses avec elle, cela se voit que tu l’aimes énormément
Alban: Cela fait longtemps que je n’ai pas vu mon ami ainsi
Moi: Oui je l’aime beaucoup
Edwin: Je dois te parler d’elle mon pote
Moi: Ah bon?
Edwin: Sais-tu tout d’elle?
Moi: Comment?
Edwin: Sa famille, eh bien! Tout
Moi: Pas du tout. Je sais juste que sa mère adoptive était une associée de mon père et qu’elle a hérité de ses millions
Edwin: Ah oui? C’est tout?
Moi: Mais oui
Alban: Pourquoi cette question?
Edwin: J’aurais voulu que Hervé soit là pour que tous les deux nous nous moquons de toi (rires)
Kenneth: Qu’est-ce qui te prend Edwin?
Edwin: Ses critères (rires)
Kenneth: N’a t-il pas dit que c’est du passé?
Edwin: Il nous a tellement cassé les tympans avec ses critères qu’au final il est tombé fou amoureux d’une fille taille fine qui par dessus tout est Maman d’un joli bébé nommé Judia. Sa fille est très charmante, un vrai cœur
Alban: QUOI???
Kenneth: Tu racontes des âneries
Edwin: Demande à Vianney pourquoi il a abandonné ses critères? C’est un vrai cachotier

Je n’en reviens pas. Que raconte cet idiot de Edwin?

Moi: Attends! Pourquoi inventes-tu tout cela?
Edwin: Je n’invente rien, ne me dit pas que tu n’étais au courant de rien
Kenneth: Comment as-tu appris?
Moi: Non, tu mens! Je n’ai jamais vu d’enfant avec elle, elle ne m’a jamais parlé de sa fille. Ni Papa ni Maman ne sont au courant de l’existence de cette petite. L’avocat Louis non plus ne m’a jamais dit que Rabi était Maman. Je refuse de croire
Edwin: Je te jure sur tout ce que j’ai de plus précieux, elle est venue faire des achats avec sa fille dans mon magasin pour bébés
Alban: WoW WoW WoW, je suis sans voix
Moi: Et moi donc Alban?
Kenneth: Pauvre Vianney!
Moi: Je me souviens… Ce matin elle voulait me présenter quelqu’un, mais j’étais un peu pris par le temps
Kenneth: Ce matin?
Moi: Oui , quand je la déposais
Edwin: Je vous ai dit que ce petit Monsieur nous cachait des choses
Alban: C’est ce matin que tu as déposé Rabi?
Moi: Oui, elle était saoule à cause de ton vin qui était sensé ne pas la saouler
Edwin: (rires)
Kenneth: Et tu l’as ramenée ce matin chez elle?
Moi: Mais oui. Je ne peux rien vous cacher, nous l’avons fait et j’étais surpris de savoir que je n’étais pas le premier avec qui elle le faisait
Kenneth: Vianney!!???
Alban: Mais ce n’est pas pour autant que tu vas arrêter de l’aimer, n’as-tu pas renoncé à tes critères à cause d’elle? Bats-toi pour l’amour de ta vie

Je reste pensif et Dieu seul sait ce à quoi les potes sont en train de penser. Quant à Alban, il ne cesse de me prodiguer des conseils. Il joue son rôle du sage du groupe

…….: Vianney!!!!

Je soulève la tête et pose le regard sur une magnifique fille

Moi: Jenna?
Jenna: C’est bien moi. Comment vas-tu mon cher?
Moi: Très bien.

Je lui fais la bise et la tient plusieurs fois dans mes bras

Moi: Tu vas bien? Ça fait un bail
Jenna: Effectivement (rires). Hier j’ai pensé toute la journée à toi
Moi: C’est parce que tu me verrais aujourd’hui
Jenna: Mais surtout parce que c’était ton anniversaire. Joyeux anniversaire en retard
Moi: Merci bien
Jenna: Tu ne me présentes pas tes amis?
Moi: Bien sûr, désolé (rires) Alban, Kenneth et Edwin, je vous présente Jenna
Eux: Enchanté
Jenna: Enchanté les garçons!
Moi: C’est une amie du Canada
Alban: Vous allez bien?
Jenna: Oui super

Jenna: Il paraît que tu n’es plus en couple avec la folle
Moi: Eh oui! Et toi?
Jenna: Trop long à expliquer, on peut discuter dans mon véhicule?
Moi: Ok
Jenna: Je vous le pique quelques instants
Alban: D’accord

Edwin me tire et me chuchote à l’oreille « elle est magnifique et elle semble t’aimer. Tu es chanceux mon pote »

Moi: À plus les frangins.

 

*[POINT DE VUE RABI]*

Contrairement à ses précédents séjours Jude ne passera que le week-end à Ouaga. Il repart cet après-midi afin de reprendre le boulot demain matin. Il a demandé à Aïcha de m’appeler. Je ne savais pas ce qu’il comptait me dire, car à mon avis il repartait le week-end prochain. Sa valise était déposée dans le salon et il tenait Judia dans ses bras.

Moi: Tu t’en vas déjà?
Jude: Oui, je suis juste venu passer le week-end, car je bosse demain
Moi: Ok
Jude: Tu sais que tu dois être un bel exemple pour notre fille? C’est sur toi qu’elle va copier
Moi: Ne suis-je pas un bel exemple pour elle?
Jude: Ce sera compliqué puisque tu n’es presque jamais à la maison
Moi: Ah bon? Qui t’a dit cela? As-tu des preuves?
Jude: Je t’ai vu arriver ce matin avec un Monsieur
Moi: Ce Monsieur dont tu parles est mon patron
Jude: Et cela lui donne le droit de coucher avec toi?
Moi: C’est lui qui t’a dit cela? Arrête de dire des bêtises devant ma fille!
Jude: Elle ne comprend rien pour le moment
Moi: Mais respecte moi au moins, même si tu me considères comme une moins que rien, n’oublie pas que je suis la mère de ta fille
Jude: Je n’ai jamais dit que tu es une moins que rien, mais une fille doit se respecter et de surcroît si elle a un enfant
Moi: Entre ta femme et moi qui ne se respecte pas? Qui s’habille décemment? Ne me raconte pas des salades si tu n’as rien de concret à me dire!
Jude: Tu n’aimes pas les reproches. Je voulais simplement te supplier de ne plus rentrer à pareille heure. J’étais inquiet, très inquiet, par contre Madame est rentrée très heureuse de sa virée nocturne. Qu’est-ce qui prouve que c’est avec ce Monsieur uniquement que tu fais ça? Fais gaffe!
Moi: Tu m’insultes? NE T’AI-JE PAS DIT HIER QUE NOUS AVIONS UNE GRANDE CÉRÉMONIE EN RAPPORT AVEC LE BOULOT? J’AVAIS PRIS LE SOIN DE TOUT T’EXPLIQUER AVANT QUE….

Avant que tu ne me racontes que tu ne comptais plus divorcer

Jude: Avant que?
Moi: (rien)
Jude: Tu as énormément changé Rabi
Moi: C’est toi qui m’a changé Jude!
Jude: Moi?
Moi: Oui toi!
Jude: Cela fait très longtemps que nous ne nous étions pas disputés, je vais en arrêter là pour ne pas faire davantage peur à Judia. Ton cri l’a effrayé. Mais chaque week-end je viendrai voir ma fille et pour m’assurer que tu as changé
Moi: Va plutôt surveiller ta femme et tes sœurs. Sale ordure!

Il m’énerve énormément et je n’ai plus d’énergie pour me disputer avec lui. Après lui avoir lancé l’injure à la figure, je déguerpis sans plus tarder.
Je monte à l’étage et appelle Aïcha qui ne devait pas être loin, elle ne tarde pas à me rejoindre

Moi: Tu écoutes maintenant aux portes?
Aïcha: Non!
Moi: Tu écoutais notre conversation n’est-ce pas?
Aïcha: Non grande sœur
Moi: Ok, ramène moi Judia lorsque son père sera parti
Aïcha: Ok
Moi: Merci.

Je monte dans ma chambre pour oublier tout ce que ce fou m’a dit. Il a un sérieux problème ce type, je ne suis pas son enfant. En plus, c’est moi qui éduque notre fille depuis sa naissance, et il verra que je ne raterai pas son éducation. Contrairement à sa femme et lui. Nous verrons comment ils éduqueront leurs futurs enfants. Je n’en peux plus, je me suis tellement retenue pour ne pas lui cracher certaines vérités à la figure. C’est maintenant que certaines phrases vexantes me viennent à l’idée, je regrette de ne lui avoir pas dit tout ce que j’ai sur le cœur. Il se permet de dire que j’ai changé. Qui est à l’origine de mon changement? Il m’a assez fait de mal et je comptais tout de même retourner avec lui. Était-il là quand sa fille a failli mourir de faim? Était-il présent lorsque je n’avais plus rien et que la petite refusait le sein? Ne faisait-il pas la belle vie avec sa dulcinée Naomi? N’eut été la bonne volonté de Mamie et la générosité de Lola plus rien ne me lierait à lui actuellement. Ses braves femmes ont fait tout ce qui était à leur pouvoir pour payer les ordonnances et l’hospitalisation de Judia. Elle a refusé le lait maternel et je n’avais plus d’argent pour lui acheter du lait. Craignant abuser de la générosité de Lola et de Mamie j’ai insisté pour que ma fille accepte le lait maternel, mais que nenni. Elle a failli y laisser sa vie. Quelles injures n’ai-je pas reçues à la clinique? Certaines infirmières m’ont comparé à une criminelle. Je sais que je suis en partie responsable, pour ma fille j’aurais tout supporter, je n’aurais pas dû quitter le domicile des parents de Jude. Mais sa mère et lui sont les vrais coupables. Pour sa fille il devait se battre sachant que c’est dur d’élever un enfant et également parce que j’étais jeune et sans un rond.
Toutes ces vieilles images et celles d’hier me taraudent l’esprit. J’espère que Vianney se rendra compte que c’est sous l’effet de l’alcool que je me suis donnée à lui.
Il ne me reste plus qu’à verser ces larmes qui me chatouillent les yeux, je laisse couler deux gouttes de larmes, puis une troisième et quelqu’un ouvre ma porte sans frapper. Jude doit certainement être déjà parti, mais Aïcha ne rentre jamais dans ma chambre sans que je ne lui en donne l’autorisation. Je fais dos à la porte. Qu’elle dépose Judia sur le lit et se barre, je n’ai pas envie qu’elle me voit pleurer

……: Je n’ai pas voulu frapper à la porte par peur que tu me rejettes

Jude😒

Jude: Je t’ai apporté Judia

Il dépose Judia sur mes jambes

Jude: Ne me dit pas que tu as pleuré

Je dépose Judia sur le lit afin de me rincer le visage dans la douche, mais Jude m’arrête

Moi: Lache mon bras!
Jude: Je suis désolé, j’ai déconné. Je te connais très bien, je n’aurais pas dû te parler de la sorte. J’ai été jaloux de te voir arriver avec un autre homme
Moi: Jaloux??
Jude: Oui je t’aime et je ne sais pas quand est-ce que mes sentiments pour toi cesseront. Va savoir si j’arrêterai un jour de t’aimer. Mais j’ai compris que tu ne me pardonneras jamais pour tout le mal que t’ai fait. Et si tu es toujours gentille avec moi, c’est parce que tu as bon cœur et surtout grâce à Judia. Ce matin l’idée de demander la garde de ma fille m’a traversée l’idée, mais elle mérite de vivre avec toi. Tu as toujours pris soin d’elle. Je suis retourné avec Naomi pour la simple raison qu’elle est ma femme, c’est elle que j’ai emmenée pour le moment à la mairie. Même si mon vœu le plus cher est de divorcer et de faire de toi ma femme. Je serai patient et j’espère qu’un jour tu oublieras tout le mal que je t’ai fait.

Je n’ai qu’une seule envie, l’envie de lui crier que j’étais prête à lui pardonner. Rien qu’hier il faisait partie de mes projets. Je me voyais marcher à l’autel avec mon père au bras qui me conduisait vers Jude habillé d’un beau costume et moi parée de la plus belle robe de mariée. Je m’imaginais une seconde fois enceinte de lui, et Jude présent tout le long de la grossesse

Jude: J’y vais, je reviendrai certainement la semaine prochaine

Il embrasse Judia, me regarde une dernière fois et quand il ouvre la porte,

Moi: Jude?

16 utilisations surprenantes du sel de table


Bonjour. Vos astuces sont de retour!

Dans notre jargon on a pour l’habitude de dire que c’est cube maggi qui fait publicité, sinon le sel est serein 😂. Tout juste pour dire que le sel est l’un des ingrédients le plus utilisé dans les ménages.

Utilisez-vous uniquement le sel de table pour assaisonner vos plats? Après avoir lu ces 16 astuces, vous en utiliserez pour faire certaines choses intéressantes.

Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour découvrir quelques utilisations surprenantes du sel de table pour la maison.

https://www.comment-economiser.fr/16-utilisations-du-sel-de-table-pour-la-maison.html?

 

Chronique de Rabiatou: Chapitre 86

Jude et Naomi se sont remis ensemble. Cette nouvelle m’a énormément choquée. Je comprends à présent son changement si soudain. Il est arrivé au moment où je m’apprêtais à me rendre à la soirée de Vianney. Une maquilleuse super gentille a fait ma mise en beauté. J’étais contente que Jude soit arrivé au bon moment. Sauf qu’après il m’a raconté cette nouvelle qui a failli gâcher ma soirée. J’ai vite fait de ravaler mes larmes, car j’ai juré de ne plus pleurer pour un homme. Vianney avait prévu de venir me chercher, mais j’ai préféré que mon chauffeur me dépose. Si je savais, il serait venu me chercher et je me serai assurée que Jude le voit. C’est lorsque je me suis installée pour discuter un peu avec lui qu’il m’a annoncé le sourire aux lèvres qu’ils avaient tout annulé pour se remettre ensemble et que tout allait bien. J’étais très en avance, mais j’ai préféré partir pour la cérémonie.

Vianney est très bien habillé, comme je regrette de ne lui avoir pas souhaité un joyeux anniversaire. Heureusement que je me suis rattrapée, j’ai acheté un cadeau en cours de route, une très belle montre que j’ai fait emballer sur place. Je lui ai remis son cadeau dès que je l’ai vu. Nous sommes les premiers sur les lieux, tout est déjà prêt. Il ne manque plus que les invités et les membres du comité d’organisation qui sont prévus arriver une heure avant la cérémonie. Pendant ce temps nous discutons

Vianney: Je suis content que tu sois à mes côtés en ce jour d’anniversaire
Moi: (Sourire)
Vianney: Il ne manque plus que tu m’acceptes comme petit ami

Il essaie de coller ses lèvres sur les miennes et je me lève immédiatement

Au même moment, j’entends quelqu’un dire « bébé Vianney »

Vianney: Oh Maman! Arrête ça!

C’est donc elle qui l’appelait ainsi la fois dernière! Je n’avais pas reconnu sa voix. Elle s’approche et me fait la bise

Maman Vianney: Tu vas bien ma puce?
Moi: Oui Madame, et vous?
Maman Vianney: Oui très bien

Elle s’approche de son fils et lui fait un gros câlin

Maman Vianney: Je suis si fière de mon gros bébé, il a grandit
Vianney: Maman, viens que je t’installe
Maman Vianney: J’attends ton père et ta sœur
Vianney: Ok
Maman Vianney: Vous n’avez pas d’hôtesses?
Vianney: Non Maman
Maman Vianney: Tu es toute belle ma fille, WoW! Belle tenue
Moi: Merci Madame, vous êtes également très bien habillée
Maman Vianney: Merci bien

Elle chuchote quelque chose à l’oreille de son fils qui éclate de rire

Vianney: Ils sont là, je vais vous installer
Maman Vianney: Tu as honte de moi?
Vianney: Quelle question! Devrais-je avoir honte de toi?
Martha: Rabiiiiii, ça va?
Moi: Oui, et toi? (Bisous)
Martha: Ça va!!! Mon frère adoré
Moi: Bonsoir Monsieur
Monsieur Anselme: Rabiatou! Tu vas bien ma belle?
Moi: Oui je vais bien, et vous?
Monsieur Anselme: Très bien. Ravi de te revoir, on t’a attendu un soir pour dîner, mais tu n’es jamais venue
Moi: Ah bon?
Maman Vianney: Ah oui! J’avais oublié
Moi: J’avais prévu autre chose. Désolé, je vais me rattraper
Vianney: Venez! Je vous installe

Il les conduit à leur table et j’entends sa mère crier qu’il n’était pas obligé de les accompagner. Effectivement, ils seront installés à la première table et Vianney pouvait juste leur donner le numéro de la table. Mais j’ai eu l’impression qu’il voulait encore rester seul avec moi avant le début de la cérémonie.
Il revient et me demande de l’accompagner à l’extérieur
On s’installe sur deux chaises solitaires, à savoir si ces chaises n’ont pas été déposées expressément pour nous deux

Moi: Tes copains ne viennent pas?
Vianney: Si, ils seront bientôt là
Moi: Ok
Vianney: Tu es si belle
Moi: Merci (sourire)
Vianney: Oh ce sourire!
Moi: (rires)
Vianney: Je t’aime Rabi

Je voudrais bien répondre « moi aussi », mais ce serait lui mentir. Je ne sais pas si je ressens quelque chose pour lui. Je ne veux pas le voir non plus sourire avec une autre fille. Je ne veux pas qu’il soit avec une autre fille et je ne lui donne pas de chance. C’est être égoïste ça? Il me vole un bisou et je reste muette comme une carpe. Je n’ai pas vu ce baiser arriver

Vianney: Désolé, j’adore tes lèvres et je mourrais d’envie de les goûter
Moi: Ce n’est pas grave. Les membres du comité d’organisation arrivent, j’espère qu’ils ne nous ont pas vu?
Vianney: Tant pis! allons!

Nous les rejoignons et nous mettons les choses au point. Dans exactement une heure de temps, tous les invités seront installés et la cérémonie pourra débuter.

✨✨✨
✨✨✨✨

La salle est bondée de monde, je me demandais si c’est vraiment nous qui avions installé tout ce beau monde. Je croisais le regard de certains invités que je n’avais pas aperçu à l’entrée. Tout s’est bien passé, Monsieur Anselme a été le premier à prendre la parole. Puis c’était au tour de Vianney de lire un beau discours. Ensuite, ils ont signé les documents. Et enfin, nous avons apporté le gros gâteau d’anniversaire surprise de Vianney qu’il a découpé.

Je suis toute seule à l’extérieur pendant que les artistes prestent à tour de rôle. J’ai donné à manger au chauffeur et Vianney lui a demandé de rentrer. Je ne voulais pourtant plus me retrouver toute seule avec lui après la cérémonie.
Une voix me fait sortir de mes pensées

……..: Bonsoir
Moi: Bonsoir
………: Je vous ai fait peur?
Moi: Pas du tout
……….: Vous ne me reconnaissez pas?
Moi: Si, je me souviens de vous
………..: Et Judia?
Moi: Elle se porte bien
……….: Je savais qu’on s’était vu quelque part, vous êtes donc la secrétaire de Vianney!
Moi: Oui, vous vous connaissez?
………..: Oui, c’est mon frère
Moi: Ah bon?
………..: Je suis Edwin
Moi: Ah c’est vous Edwin?
…………: Il vous a parlé de moi?
Moi: Non, on s’est vu à la demande en mariage de votre ami
Edwin: Ah Kenneth!
Moi: Oui
Edwin: Pourquoi ne t’amuses-tu pas comme les autres? On peut se tutoyer?
Moi: Oui sans souci
Edwin: C’est Judia qui te manque?
Moi: Oui un peu (rires)
Edwin: Je le savais! Tu me suis à l’intérieur?
Moi: Ok

Je le suis dans la salle et nous nous installons à leur table où sont déjà installés les autres amis de Vianney, sauf Hervé. Il n’est certainement pas là, je ne l’ai pas vu de la soirée

Moi: Hervé n’est pas venu?
Alban: Non, ton cavalier est en mission
Moi: Ah ok
Edwin: C’est Hervé ton cavalier? Ce fou là!

Il se lève et nous sert du vin

Edwin: J’aime bien ce vin, ça ne saoule pas
La femme de Alban: Tu es sûr?
Edwin: Mais oui, j’ai terminé une bouteille et je suis cool
La fiancée de Kenneth: Je ne bois pas
Moi: Moi non plus
Edwin: C’est comme de l’eau, ou bien le Bissap que vous les femmes aimez

Je décide de boire comme les autres, c’est super délicieux. Je termine mon verre, j’en voulais toujours, mais Edwin s’est accaparé de la bouteille.

✨✨✨
✨✨✨✨

Quand tous les invités sont enfin partis, je décide d’aller prendre un autre verre de vin. Je ne sais pas ce qui me prend, quelle est cette folle envie de boire du vin? Alors que j’ai l’impression que je suis en train de me saouler. Je termine un autre verre et j’ai l’impression que la terre tourne, je m’installe rapidement sur une chaise et Vianney me rejoint

Vianney: Je pensais que tu étais musulmane et que tu ne buvais pas de boisson alcoolisée
Moi: Si, mais je ne sais pas ce qui m’a pris. En plus, Edwin dit que ça ne saoule pas
Vianney: (rires) Allons, je te dépose
Moi: Ok, mais je peux en prendre encore?
Vianney: Non s’il te plaît, tu n’es pas habituée et ça risque de te saouler

Je ne l’écoute pas et me sers de nouveau

Vianney: Arrête!
Moi: C’est le dernier je te jure

Je bois et l’envie de dire à Vianney combien je le trouvais attirant me pris

Moi: Je ne te l’ai pas dit, mais tu es vraiment beau Vianney
Vianney: Rabi?
Moi: Oui, ce soir tu l’es encore plus. Tu es très élégant je te promets
Vianney: Ah oui? Je rougis ma belle, merci

Il m’embrasse encore, le deuxième bisou de la soirée. Je décide de répondre à son baiser et Vianney ne veut plus me lâcher. Je ne veux pas non plus qu’il me lâche, j’en veux plus. Cette fille n’est-elle pas ivre?
Son téléphone sonne et il arrête de m’embrasser

Moi: Embrasse moi!
Vianney: Ah bon?
Moi: Oui, j’en veux plus tu sais?

Il me soulève et m’emmène à la réception de l’hôtel

Vianney: Bonsoir Madame
Réceptionniste: Bonsoir
Vianney: Avez-vous une chambre libre?
Réceptionniste Oui

Elle lui présente l’écran de son ordinateur et il désigne le type de chambre qu’il veut

Réceptionniste: Ok, tenez les clés! La chambre 8!

Il paye et il m’emmène dans la chambre numéro 8

*[LE LENDEMAIN]*

Vianney: Tu es réveillée? Merci pour cette belle soirée. La cérémonie était parfaite et toi tu as été superbe au lit. J’ai passé le meilleur anniversaire de ma vie (sourire)

Je soulève le drap et remarque que je suis dans la tenue d’Eve

Moi: Ne me dit pas qu’il s’est vraiment passé quelque chose entre nous

Moi qui pensais rêver

Vianney: Oui, j’ai bien aimé. Qui t’a appris tout ça? Je pensais que tu ne connaissais rien et que je serai le premier
Moi: (pleurs)
Vianney: Attends! Qu’est-ce qui te prend? Je n’ai pas abusé de toi, tu étais consentante
Moi: Je ne sais pas ce qui m’a pris, je regrette (pleurs)
Vianney: Ne regrette pas, maintenant je sais que tu m’aimes, nous sommes désormais en couple. N’est-ce pas?
Moi: Mais pas du tout, je ne t’ai pas dit oui
Vianney: Rabi, ….
Moi: Pourquoi ai-je été si bête? Maintenant tu me considèreras comme une file facile
Vianney: Pas du tout
Moi: Rien ne s’est passé entre nous, ok? Oublie s’il te plaît
Vianney: Mais Rabi! Je n’en crois pas mes oreilles. Ne me dit pas que tu étais très saoule

Je m’enveloppe de la couverture et vais prendre mon bain. Je me souviens avoir beaucoup bu pour une première fois. J’avais l’impression de rêver, tout se dessine dans ma tête comme un film. Alors que ce n’etait que la réalité. J’ai commis la plus grosse bêtise de ma vie dans cette fameuse chambre 8.
J’aurais pu empêcher qu’une telle situation se produise si j’avais écouté Vianney, il m’aurait déposé et je me serai endormie près de ma fille. Même si je devrais accepter les avances de Vianney je ne devais pas me donner gratuitement à lui. Je suis trop sotte.

✨✨✨
✨✨✨✨

Il a réussi à me calmer, puis nous avons pris notre petit déjeuner et il m’a déposé chez moi. Il m’a dit qu’il avait oublié ce qui s’était passé dans cette chambre. Même si je le sais très heureux, mais je ne suis encore pas sa petite amie. Maintenant que Jude et sa femme sont redevenus un couple parfait, je n’ai plus autre alternative. Je suis obligée de céder aux avances de Vianney, mais je le ferai d’abord marcher. Il faudrait également qu’il sache que j’ai une fille

Moi: Tu ne rentres pas?
Vianney: Non, je dois déjeuner avec ma famille
Moi: Je voulais te présenter quelqu’un
Vianney: Une prochaine fois
Moi: Ok
Vianney: C’est lui que tu veux me présenter?
Moi: Qui?
Vianney: Lui!

Je me retourne et remarque que Jude est arrêté à la porte
Vianney le salue d’un signe de la main

Moi: Non, ce n’est pas lui
Vianney: Ok
Moi: Bonne journée
Vianney: Merci. Je suis vraiment désolé
Moi: Ne t’inquiète pas.

Je descends du véhicule et dis bonjour à Jude qui me répond froidement.
Il doit se dire que j’ai passé la nuit avec ce monsieur sans informer personne. Je me fiche de lui, la seule personne qui me manque actuellement est mon bébé. Je ne sais pas dans quelle chambre elle a passé la nuit. J’ai hâte de la voir et de la serrer dans mes bras.

Chronique de Rabiatou: Chapitre 85

Je n’ai pas jugé nécessaire de répondre au message de Vianney puisque je lui avais donné la réponse au téléphone. Également parce qu’il est en charmante compagnie. Quand est-ce que je l’appellerai bébé ou chéri? Ce n’est pas pour demain en tout cas. J’ai passé le reste de la soirée aux côtés de ma fille et de Jude devant la télévision. Jude a certainement dormi dans le canapé, car au moment où je montais me coucher, il s’était déjà endormi. Je ne veux pas qu’il se fasse de fausses idées, je ne l’ai donc pas réveillé.
Le matin, j’ai trouvé plusieurs appels en absence de Vianney. Je me suis occupée de Judia avant de le rappeler. Il voulait me rejoindre chez moi, mais je lui ai dit qu’il n’était pas le bienvenu. Il a raccroché avec la rage au cœur. J’ai senti de la déception dans sa voix, mais ce matin je me suis réveillée avec l’idée de donner une seconde chance à Jude. Je ne veux pas être la petite amie de mon patron.
Après le petit déjeuner, nous sommes restés dans le jardin pour discuter. Je cherchais le moment le mieux approprié pour annoncer la bonne nouvelle à Jude. Si seulement il pouvait aborder le sujet. Mais il paraissait si loin, effacé, et était peu bavard. Contrairement à moi qui n’arrivait pas à retenir ma langue.

C’est Sahadatou qui vient interrompre mon monologue, car à la fin j’avais l’impression de parler à un sourd.

Sahadatou: Bonjour!
Moi: Bonjour ma belle. Comment tu vas?
Sahadatou: Très bien. Bonjour Monsieur
Jude: Bonjour
Sahadatou: Joli bébé! (Sourire)
Moi: Je ne savais pas que tu venais vu que tu travailles souvent les week-ends
Sahadatou: Mais aujourd’hui je suis de repos et j’ai voulu te faire un coucou. Puisque depuis nos retrouvailles, je n’étais pas venue ici
Moi: C’est très gentil. Je te présente ma fille Judia
Sahadatou: Ah bon? Tu me caches des choses
Moi: Pas du tout (rires). Je t’apporte à boire
Sahadatou: Juste de l’eau. Donne moi ma nièce!
Moi: Ce n’est plus un bébé, tu vois qu’elle s’amuse déjà toute seule
Sahadatou: Oui (rires)

Sahadatou s’approche de Judia pour mieux la voir et elle décide de la prendre dans ses bras

Sahadatou: Elle est toute mignonne
Moi: Tu ne veux pas boire du thé?
Sahadatou: Non merci, un verre d’eau ma belle
Jude: Je vais apporter à boire
Moi: Ok, merci

Quand Jude s’éloigne

Sahadatou: C’est qui celui-là? Ne me dit pas que tu es également mariée
Moi: Mais non!!!
Sahadatou: Tu as déjà une belle famille et pourquoi ne le dis-tu pas à Vianney afin qu’il arrête de se faire des idées?
Moi: Le père de ma fille est marié
Sahadatou: Quoi???? Donc ce n’est pas ce type? J’espère que ce n’est pas un vieil homme

Jude apporte à boire et Sahadatou arrête de parler.

Moi: Merci Jude. C’est Sahadatou, mon amie et ancienne camarade de classe
Jude: Enchanté! Elle m’a beaucoup parlé de vous
Sahadatou: Ah oui? Enchanté Jude, comment allez-vous?
Jude: Très bien. Et vous?
Sahadatou: Très bien également, tu disais quoi de moi?
Moi: Ce n’était pas elle (Rires)
Jude: Si, tu me parlais très souvent de ta seule copine de Ouaga. J’ai également retenu son prénom
Moi: Je ne m’en souviens pas
Jude: Je vous laisse
Moi: Ok
Jude: J’emmène Judia?
Sahadatou: Je peux la tenir un peu dans mes bras?
Jude: Ok, à tout à l’heure
Sahadatou: D’accord, j’adore les enfants et ta fille est trop mimi ma puce

Sahadatou: Raconte-moi tout! C’est donc Jude qui est le père de la petite Judia?
Moi: Oui
Sahadatou: Mais il semble jeune, et il est déjà marié
Moi: Oui, il s’est marié à sa meilleure amie pendant que j’étais enceinte
Sahadatou: Mais pourquoi?
Moi: C’est trop long à expliquer
Sahadatou: Je t’écoute, mais avant est-ce que Vianney est au courant que tu es Maman?
Moi: Non
Sahadatou: Il vient pourtant te rendre visite très souvent, depuis tout ce temps, il n’a encore pas vu la petite?
Moi: Pas du tout, il ne m’a rendu visite qu’une seule fois. Quand il vient me chercher, il ne rentre pas. J’ai surpris une discussion avec ses amis où il disait qu’il avait des critères
Sahadatou: Des critères ?
Moi: Oui, pour choisir sa femme. Il ne souhaite pas se caser avec une fille qui a déjà un enfant
Sahadatou: Il est drôle! Laisse ça, raconte-moi tout depuis le début. Pourquoi ne t’es-tu pas battue pour ta fille pour rester avec son père? Vous formez une belle famille
Moi: Tu dis la même chose avec Vianney, que nous formerons un beau couple, une belle famille avec nos futurs enfants
Sahadatou: Mais c’est parce que tu m’avais caché beaucoup de choses
Moi: Ok, je te raconte tout depuis le décès de Maman Ninon

Je lui raconte toute mon histoire et Sahadatou n’en revient pas.

Sahadatou: Je suis désolée, tu as énormément souffert
Moi: Maintenant j’ai l’embarras du choix
Sahadatou: Ah là c’est dur de faire le choix. Mais réfléchis beaucoup
Moi: C’est ce que je fais depuis des mois, mais je vais donner une autre chance à Jude a cause deJudia
Sahadatou: Cela ne doit pas être une raison pour choisir Jude, est-ce que tu ressens toujours quelque chose pour lui?
Moi: Je ne sais vraiment pas
Sahadatou: Donc c’est Vianney que tu aimes?
Moi: C’est compliqué, tu n’as jamais ressenti cela j’imagine. Tout cela est de la faute de Jude
Sahadatou: Ne lui rejette pas la faute!
Moi: Pourquoi tu le défends?
Sahadatou: Je ne le défends pas. Il faut que tu trouves le moyen de tout raconter à Vianney. S’il tient à toi, il sera obligé d’oublier ses fameux critères
Moi: Ok, mais ce sera après son anniversaire
Sahadatou: D’accord, il aura l’esprit dégagé après sa fête.

*[POINT DE VUE JUDE]*

Rabi a certainement remarqué que j’étais très pensif. C’est Naomi qui m’a envoyé un message pour me demander de lui pardonner et d’arrêter les procédures du divorce. Elle s’est repentie et souhaite porter la casquette de femme au foyer. Elle m’a avoué avoir fait d’énormes bêtises ces derniers temps et a retenu des leçons. Elle a même déménagé chez mes parents depuis mon départ et se donne aux tâches ménagères. Elle ne m’a rien dit à ce sujet, mais mes parents viennent de me le dire au téléphone. Ils sont étonnés par son changement, Naomi n’est pas une comédienne, elle ne sait pas faire semblant. Elle a donc changé! Et fait désormais le ménage et la cuisine. Elle prend maintenant son rôle d’épouse au sérieux. Je vais l’étudier quelques temps avant de lui faire à nouveau confiance. Vu que Rabi ne veut plus de moi, je vais donner sa chance à ma femme.

*[UN MOIS PLUS TARD]*

C’est l’amour fou entre Naomi et moi, elle joue parfaitement son rôle de femme au foyer. Elle me traite comme un roi et me fait à manger tous les jours. J’ignorais que Naomi était un vrai cordon bleu. J’ai tout à présent et n’envie aucun homme. C’est tout ce que je voulais. Depuis que Naomi est retournée avec moi, je n’ai rendu visite qu’une seule fois à ma fille. J’en ai parlé à Naomi qui m’a demandé de passer ce week-end avec Judia. Elle est parfaite cette femme, je ne regrette pas du tout de l’avoir épousé. Et surtout de lui avoir donné une seconde chance. J’ai enfin compris cette phrase que certains disaient quand nous étions petits: « aime celui qui t’aime et non celui qui t’attire ».

*[POINT DE VUE RABI]*

Jude ne nous a pas rendu visite depuis longtemps. Il m’appelle également très rarement. Pourquoi c’est au moment où je décide de lui donner une seconde chance qu’il devient distant?
Ce samedi, l’entreprise appartiendra officiellement à
Vianney. La soirée s’annonce très bien, nos invités seront bien servis.
Maman a t-elle oublié que je ne suis plus seule et que j’ai un enfant sans qui je ne peux me déplacer? J’ai des projets pour ma fille, je ne la vois pas vivre en campagne. Ma fille doit fréquenter les grandes écoles du pays. Je ne serai peut-être jamais heureuse en ville, mais pour le moment je suis très heureuse. Aussi, ma fille ne sera pas heureuse au village, je veux qu’elle ait pour amis les enfants et petits enfants des membres du gouvernement. Maman veut me voir sourire tous les jours, mais une personne ne peut pas être éternellement heureuse. Je suis grande, il faudrait qu’elle le comprenne.

Elle n’est plus un cœur à prendre

Vous l’avez certainement vu sur les réseaux sociaux….

Notre slameuse Malika la Slamazone a trouvé l’homme qu’il lui faut, celui qui la conduira devant le maire. C’est dans sa boutique « Slamazone » qu’elle a reçu une demande en mariage. Et bien évidemment elle a dit « oui ».

la vidéo de la demande en mariage fait le tour  de la toile.

Toutes nos félicitations à Malika qui se mettra très bientôt la corde au cou !